Créer un site internet

Blog

Dans un monde où l'on est pressé de vivre, nous avons choisi l’aventure et  l'écriture, le temps d'un voyage, porte ouverte sur le monde, le rêve et le dépaysement, afin d'inciter petits et grands à partir à la rencontre des autres.

  • BONNE ANNÉE !

    • Le 01/01/2011

    En ce 1er  de l'an, nous souhaitons que ce jour vibre, pour vous, au rythme du plaisir et de la joie ! Qu'il y ait des surprises de toutes sortes au cours de cette année 2011 et que les 1ers jours soient le radieux début d'une année réussie remplie de joies infinies...

    Que cette année nouvelle et les nombreuses autres qui suivront vous apportent santé, bonheur, des moments fertiles en événements plaisants, des projets, du nouveau, des joies, de l'amitié, du plaisir, de l'enchantement !

    Puisse la vie vous être douce et combler votre cœur de tout ce qu'il désire, non seulement aujourd'hui mais chaque jour de l'année nouvelle.

    Julie Lucie Yanis et Christine

    Lire la suite

  • Et après ça donne quoi???

    • Le 01/01/2011

    Écrire, c’est mûrir les idées, offrir ses impressions. Nous sommes rentrés il y a maintenant 9 mois et le besoin d’écrire à nouveau revient peu à peu. Malheureusement, la courses contre la montre nous a happée dès notre retour et s’il est bien une chose que nous n’avons pas su gérer c’est le temps depuis que nos pieds se sont posés sur le sol français… une catastrophe pour nous, mais la vie est ainsi faite et elle nous fait d’autant plus apprécier la parenthèse vécue durant notre année de voyage… Tout cela pour dire que même si l’envie me colle à la peau depuis bien des mois c’est seulement aujourd’hui, que je peux prendre un peu de recul sur notre retour.

    Et, alors que voilà le dernier jour de l’année, on fait comme tout le monde, et on se retourne sur l’année écoulée….Alors 2010 sur planète « aubourg-du-monde » ça a donné quoi ?

    Coté début d’année… il faut parler de notre aventure qui s’est poursuivie jusqu’en mars (je m’étendrai surtout sur ce point, et sur la conclusion (bilan) de notre voyage, c’est le sujet la plus fréquent qui nous est demandé encore aujourd’hui) ensuite vient le retour, les fêtes, la réadaptation au monde de consommation de temps, d’argent et de tout ce qui bouge… (Un truc dément qui nous bouffe la vie !), le retour au quotidien boulot-conso-dodo et au ras le bol de tous sur tout sans faire rien du tout !!! Bref un sujet trop ennuyeux pour en faire tout un plat !

    Revenons donc, sur notre tour du monde, nous l’avions préparé pendant un an et demi, nous l’avons vécu intensément pendant un an, et nous espérons que les souvenirs de ce périple extraordinaire nous accompagneront encore très longtemps. Pourtant aujourd’hui encore, 9 mois après le retour, Ce n’est toujours pas évident de faire un point sur 12 mois d’aventures à travers le monde, mais ce qui est sûr c’est que cette expérience s’est avérée positive à tous les niveaux.

    Certes, on peut compter quelques événements négatifs à ce grand voyage. Une bonne turista au Pérou, un appareil photo qui nous a lâché au Chili, un tympan percé en plongée pour Yanis et un sac volé au Laos (un appareil photo tout neuf volatilisé !) Mais, fort heureusement, ces événements ne peuvent en aucun cas faire l’objet d’un bilan négatif. Ils font partie de l’aventure et sont tellement insignifiants à côté de ce que nous avons vécu par ailleurs, à côté de l’intensité des merveilleuses rencontres faites, et à côté de la beauté des fantastiques paysages découverts.

    Donc on confirme. Bilan positif. Très positif.

    Il est encore trop tôt pour dire si ce voyage changera nos vies. Dans l’immédiat, nous avons la tête pleine d’images et d’émotions que nous avons ressenties durant ce voyage, 9 mois après elles sont toujours aussi intenses… Nous avons découvert énormément ; tellement, en fait, que réduire cela en quelques mots sur le blog serait réducteur. Ne nous demandez pas de tout vous expliquer brièvement, ou de dire ce qu’on a préféré ; chaque pays, chaque personne a ses propres richesses et ne peut être comparé à un autre. Pourtant les questions fusent toujours, dès que notre voyage arrive dans une discussion : Quel a été notre pays préféré, notre plus fort moment, notre meilleur souvenir ? Comment répondre à ces questions inévitables que vous nous avez tous posé ? Cela nous paraît bien difficile et tellement subjectif de faire un classement. Car un Tour du Monde, c’est avant tout une aventure humaine. On y met des sentiments, des émotions, et plein d’ingrédients difficilement quantifiables. Nous avons savouré chaque pays pour des raisons très variables, et avons aimé une multitude d’instants uniques. Tous les pays traversés nous ont fait vibrer à travers des découvertes, des expériences, des paysages et des visages très différents de tout ce que nous avions pu vivre auparavant et le plus important dans une telle aventure, c’est le vécu. Nous avons passé un an tous les quatre et partagé les mêmes tranches de vies (et souvent la même chambre) 24h sur 24, sans nous séparer plus de 4 ou 5 heures de suite. Nous les parents avons « vu » grandir nos enfants sereinement pendant un an et rien que ça, ça n’a pas de prix ! Mais nous avons fait encore mieux que ça : nous les avons découvert sous un autre jour, elles nous ont étonnés par leur capacité d’adaptation, leur curiosité et par leur imagination. Nous pouvons déjà pressentir que ce voyage leur a ouvert l’esprit aux autres cultures, et ouvert le cœur aux autres en général. Ce qui en tout cas est à retenir de cette aventure est que si les voyages forment la jeunesse, ils modifient également les rapports que les membres d'une famille entretiennent entre eux et avec les autres et en plus de cette richesse inestimable que nous a offert un tel périple ce qui restera malgré le temps c’est cette audace qui nous a poussé jusqu’au bout de notre rêve et qui nous fait dire encore et encore que la vie peut tout nous offrir et que le véritable secret est que rien n’est impossible à qui le veut vraiment !

    Nous n’oublierons pas de sitôt les belles rencontres que nous avons faites dans chaque pays, nous emportons avec nous les gestes d’amitié, les conversations, les sourires, les bons moments que nous avons partagés avec ceux que l’on a croisé quelques minutes ou quelques jours. Nous sommes ravis d’avoir passé les fêtes de cette fin d’année 2010 avec nos familles et amis, ceux qui nous ont suivis sur notre blog durant notre périple, et que l’on remercie par cette occasion pour leur soutien ; c’est cependant avec un petit pincement au cœur que nous avons terminé cette belle année qui nous a tellement apporté. Un chapitre s’est fermé pour laisser place à de nouvelles aventures……

    Voilà … on n’a pas été hyper présent ces derniers mois sur le blog, car on a souvent eu du mal à tout concilier… le blog devenait alors ce qui sautait quand on n’avait pas le temps….c’est à dire tout le temps depuis notre retour !!

    Mais on va essayer de mieux s’organiser pour tout mener de front… J’espère qu’au 31 décembre 2011 on pourra dire qu’on a fait mieux ! Mais on ne sait pas ce que l’avenir réserve donc ne présageons de rien…

    Bref, ceci étant dit, On vous souhaite UNE BONNE ANNEE !

    BIZZ de Aubour du monde,

    Julie, Lucie, Yanis et Christine qui vous embrassent très fort en 1er jour de l'an !

    Lire la suite

  • Les petits papiers des Aubourg-du-monde Newsletter N°10

    • Le 10/06/2010

    Coucou... nous revoilou !

    Suite à une très forte demande de nos fans !!! Nous avons décidé de continuer à jouer les stars du voyage pour une soirée !

    ça vous dit ? vous êtes dans le coin ?? alors n'hésitez pas à nous rejoindre demain soir à la médiathèque de Camphin en carembault.

    Il y aura à boire et à grignoter  et l'on répondra à vos interrogations sur notre voyage...

    A demain donc : Vendredi 11 juin à 18h30 à la médiathèque...

    et pour ceux qui le souhaitent un peu de lecture

    et aussi...

    Pour vous, bientôt en ligne, un petit bilan sur notre voyage et la vidéo de l'émission passée sur M6 en mai dernier

    à suivre...

    Bizzzzzzz à tous

    à bientôt

    Les aubourg du monde de retour dans le Nord !!

    Lire la suite

  • Les petits papiers des Aubourg-du-monde Newsletter N°9

    • Le 04/04/2010

    Voilà c'est fini, après quelques heures d'attente à l'aéroport de Hong Kong, nous avons atterri le 4 mars dernier dans notre cher pays : la France... Nous avons regardé les avions par les baies vitrées de l'aéroport CDG, pour la première fois depuis douze mois, notre prochain vol n'était pas planifié !
    A l'atterrissage, Lucie a crié "Vive la France", encouragée par Julie.
    Après le passage de la Douane (la dernière pour un moment !!!) nous avons retrouvé, même si notre arrivée fût un peu matinale, nos cousins et amis qui ont été présent pendant toute la durée de ce long voyage, ce qui nous a fait vraiment très plaisir. Après les retrouvailles et un vrai café, direction la maison pour boire une petite coupe de champagne afin de fêter tout ça et retrouver le reste de la famille et les amis pour une journée animée !
    Ce fut une arrivée en fanfare, tous nous attendaient autour d'une table bien garnie, il y avait même les enfants de la classe de Lucie, son institutrice et quelques personnes de la mairie ! Le tout filmé par la télé svp !!! Waouh quelle chaleur !!!
    Merci à tous pour cet excellent accueil tout ce dont nous avions besoin pour ce premier jour au pays ! Merci à Mamie qui nous avait prévu beaucoup de fromage, des petits plats bien français, du bon café, du bon vin et merci à Marie Thérèse et Béa pour le pâté et les tartes...Hum un régal!!
    Après ces heures festives, nous avons redécouvert notre intérieur douillé... Nous étions tous les 4 très enthousiastes à l'idée de retrouver notre village, notre maison, nos chambres, nos lits.... Bizarrement, tout a réduit en notre absence : la table de la cuisine, le lit... et aussi les jambes du pantalon de Lucie !! Ce qui est appréciable c'est que nous retrouvons une maison en bon état.

    Au programme des jours suivants : lavage, rangement, médiathèque, épicerie et... le supermarché ... oh non !!! Dire que je me ronge déjà les ongles à l'idée des chariots hebdomadaires à pousser, des provisions à faire rentrer dans le frigidaire, du ménage et du linge à repasser : il n'y a que la machine à laver que je suis heureuse de retrouver après les nombreuses lessives frottées à la main (enfin presque, car nous avons souvent trouvé une bonne âme contente de le faire à ma place pour quelques pièces!!!)
    Nous avons, par contre, pris plaisir à retrouver les petits commerçants de proximité avec qui il est bon de discuter et qui nous réconfortent après l'indifférence totale, encore moins supportable maintenant, que l'on subit dans les grandes surfaces et centres commerciaux !!!
    Par contre nous avons beaucoup de mal à ne plus voir de monde dans les rues, la foule joyeuse au pas de la porte nous manque... Mais ou sont donc tous les français ? Chez eux ? En voiture ? Au travail ??? Pourquoi est-ce si différent en Asie où en Amérique du sud ? À cause du climat ? Pas si sûr !! Plutôt une histoire de culture... ici on ne vit pas avec les autres mais en parallèle... les réseau sociaux ça existe que sur le net ! À la distance !! C'est le maître mot de la vie sous nos latitudes !!! Heureusement encore que le Nord est en marge par rapport à ce système...

    Et oui, de retour au bercail... juste quelques jours de repos pour se remettre du décalage horaire et c'est reparti comme en 14 ! La fin de nos longues vacances approche (on reprend le boulot demain !!) Nous avons profité de ces 4 dernières semaines pour nous réhabituer aux chaussures fermées, aux vélos, au four, au manège et au ménage... Nous nous en doutions : la vie n'est pas qu'un long fleuve tranquille, pour preuve l'achat (repoussé mais inéluctable-) d'un agenda pour noter les rendez-vous scolaires, extrascolaires, administratifs et planifier les week-ends. (Malgré nos bonnes résolutions, la liste des activités est toujours aussi longue.) Les cartables des filles sont presque aussi lourds que leurs sacs de voyage : les courses de rentrée se sont faites avec une liste trèèès longue (pour le collège)... Il faut dire que j'imaginais que les filles se rendraient en cours avec un stylo en poche, comme tous les enfants que nous avons croisés sur notre chemin en Amérique ou en Asie !! Une fois le matériel acheté, la rentrée des filles dans leur établissement respectif n'a pas posé de problème : chacune a pris son courage a deux mains, a écrit son emploi du temps, a vérifié sa trousse et préparé son premier cartable... A croire que nos filles sont (devenues ?) plus adaptables que nous ne le sommes car un bon brin de nostalgie a saisi les parents, malgré la joie de retrouver famille et amis, le plaisir de déguster un bon fromage et la facilité qui nous entoure (lits confortable, eau chaude à toute heure, eau potable, voiture à disposition...etc.) nous sommes quelques peu inquiets sur notre réadaptation prochaine dans le monde du travail... Allons-nous y arriver ???

    C'est reparti comme en 14 ? Pas tout à fait... Sans parler de changements révolutionnaires, des tendances de vie que nous avions commencé à adopter se sont affirmés :
    - nous nous efforçons d'utiliser le moins possible la voiture...
    - nous confirmons nos envies de consommer moins et de nous approvisionner localement.
    - nos achats de viande sont en baisse... (Quitter le bœuf ou le porc n'est pas un gros effort pour nous mais la jeune génération a dû mal à concilier idéaux et habitude alimentaire. Il nous encore trouver un équilibre.)
    - nous vivons aux crochets de nos cousins et amis. Merci à tous pour les vêtements pour les filles... Tout ce dont nous avions besoin à notre retour est tombé du ciel ! Nous sommes dans un pays riche, où les gens n'apprécient pas de jeter et sont contents de donner, quelle aubaine !!
    - nous dégageons du temps pour faire un peu de gymnastique matinale. Pourvu que ça dure !!
    - la télévision est éteinte... Grâce aux exercices et aux leçons, nos soirées commence vers 21h et se poursuivent donc, soit avec un livre, soit sur l'ordi pour classer les photos  Exit, donc, le petit écran, qui n'a jamais tenu beaucoup de place dans notre famille.

    Et puis il y a les nombreuses soirées en famille et entre amis... Nous sommes tout contents de citer des noms de lieux où nous sommes passés, revoir des photos qui évoquent tant de beaux souvenirs, se retrouver "chez nous" avec des amis pour revivre quelques instants les émotions et les beaux paysages de notre voyage...
    Merci à chacun de nous permettre, pour quelques heures, de retrouver la cordillère des Andes, la Thaïlande ou les Philippines...

    Sinon que vous dire à chaud sur notre tour du monde ??
    - ça passe à une vitesse hallucinante.
    - ce fut nettement réussi, on est ravis tous les 4 !
    - la voyage fut plus que des grandes vacances, une super aventure familiale !!
    - Quoi on a fait 17 vols ! C'est trop, on sait, mais bon on ne pouvait pas tout faire en bus !!! Et côté bateau on a vraiment trop le mal de mer !!
    - Niveau budget on l'a tenu et même fait moins mais on a fait les comptes tous les jours pour ne pas déraper !
    - Le CNED en voyage, c'est quand même galère mais on a pris plaisir à faire cours avec les filles, à partager du savoir et dans des décors de rêve, s'il vous plait !!... En plus, on n'a pas lâché, on est resté réguliers, on se demande juste comment font ceux qui voyagent avec plusieurs enfants ???
    - Notre planète est vraiment merveilleuse, sauvons-la! Les gens sont généreux et les sud-américains, les philippins et tous les autres plus joyeux que certains français.
    - Au niveau organisation, on est au top maintenant... Yanis est devenu un pro du «tetris », il vous remplis un sac à dos en un rien temps et vous optimise le remplissage d'une valise, d'un coffres de taxis, d'un tuk tuk, d'un coffre de bus ou autres moyens de transport!!
    - Si c'était à refaire : on le referait... d'ailleurs on le refera surement dans plusieurs années... quand la caisse sera remplie (pas pour tout de suite soyez sans crainte !!!)

    Et maintenant ??? Il fait gris et froid, ça nous change de notre année de climat tropical... il est trop tôt pour faire un bilan de notre périple, on peut simplement dire dès à présent que c'était bien plus beau que ce que l'on avait imaginé...
    Quant au quotidien, la maison est rangée (autant qu'elle puisse l'être en régime de croisière), les photos commencent à être triées et je peine à mémoriser les petites phrases lancées par les filles, sur le chemin de l'école, à table, lors d'une balades, qui nous ramènent en un clin d'œil quelques mois en arrière, sous d'autres latitudes.
    Quelques exemples, avant que j'ai tout oublié :
    - En sortant: "Allez Lulu, mets vite tes chaussures, on y va maintenant. On va où, à la plage ?".
    - Nous attendons Yanis qui est allé acheter des pâtisseries, il lui faut un moment pour nous rejoindre et Julie l'interroge : "C'était long : il y avait la queue ou tu as beaucoup négocié ?".
    - Dans une descente, une voiture a le moteur éteint :"C'est sans doute un conducteur cambodgien ???"
    - La pluie est tombée et les pâturages sont bien verts autour de la maison de mon frère, en bourgogne,: "C'est magnifique, de vraies rizières".
    - à la plage à Fécamp, on regarde la mer, oh on dirait des lions de mer... ou des otaries... si, si regarde là à droite !!! Dis Maman y'a des orques ici ???
    -Sans oublier les filles, en train de réciter leurs leçons et qui s'interrompent pour vérifier si c'est en Malaisie qu'on a vu nos premiers poissons Lions ou en Nouvelle Calédonie ou si Sabaidee veut bien dire bonjour en Lao ???

     

     

    Lire la suite

  • Les petits papiers des Aubourg-du-monde Newsletter N°8

    • Le 03/03/2010

    Hong Kong , le 03 mars 2010...

    Nous sommes sur la route du retour ! Avion à 23h45 (13h45 en France), arrivée Paris CDG à 5h50 le 04 mars !! (13h de vol et décalage horaire !)

    Au revoir sieste sur la plage, mangues et ananas sucré et juteux, curry, épices, nans, rôtis canai, mangoustans, fruits du dragon, pad thai, pâtisseries trop sucrées, jus de fruits frais, Nescafé dégeu, satay, cool beer..

    Au revoir singes, geekos, vaches maigres ou sacrées, éléphants, varans, serpents, cafards géants, moustiques piquants, méduses, coquillages, poissons multicolores, tortues, requins, baleines, fourmis, chiens errants, chats pelés, oiseaux bruyants, chant des coqs durant la nuit, crapauds visqueux, criquets stridents.

    Au revoir crasse sous les ongles et ailleurs, draps pleins de sable, douches froides au compte-goutte, toilettes pas très propres, dîners aux chandelles.

    Au revoir chants des mosquées ou des temples Bouddhistes, villes bruyantes, nature foisonnante, jungles, plages désertes, cocotiers, palmiers...

    Au revoir écritures bizarres, langues inconnues, sourires et bonjours des enfants dans les rues, magnifique couché de soleil sur la mer, longs transports en bus avec des cafards quelques fois, tuk tuk, ciel au millier d'étoiles, odeurs étranges, saveurs détonnantes.

    Au revoir l'inconnu et l'aventure, les rencontres permanentes et le temps extensible... à nous la jungle de la ville, la course contre la montre, la folie du travail, les joies de l'école, le défi du quotidien !

    Amis, Famille, préparez la viande, le fromage et le vin ! Préparez aussi un résumé de la vie (la votre et celle de vos proches et des peoples du quartier !!)... Et surtout préparez-vous à nous raconter cette année en détail. Vous savez presque tout de nous et ce qui nous intéresse maintenant c'est à nous de savoir ce que vous avez vécu pendant tout ce temps.

    Nous passons également le relais à Lison et Jérôme ainsi qu'a tous ceux d'entre vous à qui nous avons donné envie de voyager... Que vos périples vous apportent autant de bonheur que le nôtre et que l'an fini nous soyons tous réunis !

    Bises à Tous

    à très bientôt

    Christine, Yanis, Julie et Lucie Aubourg-du-Monde !!

    Lire la suite

  • Suite et fin... nos dernières aventures du bout du monde !

    Après les requins, la vie locale à Donsol et un bref retour sur Cebu, notre point d'attache, nous avons prolongé le voyage vers la grande île de Negros, pour rejoindre la ville de Dumaguete et ensuite regagné la minuscule île d'Apo, paradis réputé des plongeurs.

    Pour y aller, nous avons pris le bus, ensuite un bac pour changer d'île et encore le bus qui nous a amené à Dumaguete... De là on monte dans un autre bus pour rejoindre le petit port de Malatapay où l'on doit faire la traversée jusque l'île d'Apo... Nous arrivons à 16h30 et après plusieurs discussions nous n'arrivons pas à trouver une «barca» (le bateau des pêcheurs du coin) pour faire la traversée, la mer est un peu agitée et on ne trouve personne pour faire le voyage à cette heure (il est trop tard !!). On se met donc à la recherche d'un logement pour la nuit... On ameute les gens du coin qui s'interpellent parce que l'on ne cherche pas de ressort de luxe n'y de gros hôtel mais une pension de famille pas chère !!?? Plutôt inhabituel pour eux !! Finalement un touk touk nous emmène dans un petit village, chez un américain qui vit en bord de plage et loue quelques appartements... On y trouve notre bonheur, une petite hutte à 5m de la plage et une piscine pour les filles, en plus propriétaires et locataires sont très sympathiques.
    Le lendemain, nous repartons à la recherche d'un bateau pour faire la traversée... On trouve... On embarque et... On se retrouve bien chahuté... La mer est très agitée... Quelques grosses vagues nous tombent dessus... On est trempés jusqu'au os et nos bagages aussi... Encore quelques grosses vagues... Le bateau prend l'eau, il est rempli à moitié... Soudain le moteur lâche, il est complètement noyé, impossible de redémarrer... Panique à bord !!! On rejoint le rivage tant bien que mal après beaucoup d'efforts et de stress... On est imbibés de la tête aux pieds et nos sacs noyés !! Après s'être remis de nos émotions, on décide de faire demi-tour et on retrouve nos hôtes américains qui nous accueillent les bras ouverts... Nous passons la journée à essayer de sauver le maximum de nos affaires... On fait sécher les livres, les manuels scolaire, on lave les vêtements, on trie les médicaments (ils étaient dans des plastiques mais certains ont tout de même prit l'eau)... par miracle notre ordi et notre appareil photos sont intactes !!! On s'en sort plutôt bien !!
    Après une bonne nuit, on décide de finalement rester dans ce petit coin d'éden et on efface Apo du programme... Dans notre petit bungalow on est bercé par les vagues, de notre lit on a vue sur la mer, les filles sont aux anges il y a une piscine, la mer à deux pas et l'ambiance ici est très familiale... Que demander de plus ??? Rien... On vit a fond nos dernier jours de voyage ! Nos journées se passent agréablement au rythme des vagues entre piscine et plage histoire de profiter des derniers bains de soleil avant le retour... On a trouvé notre petit coin de paradis on y passera sept jours tranquilles, très tranquilles, c'est ça les Philippines pour nous et on adore !
    On fait la connaissance des locataires, des américains à la retraite et un couple d'allemand, certains vivent là à l'année, d'autres 4 à 6 mois par an (les mois d'hiver chez eux)... Tous sont très joviaux et on se sent bien dans cette ambiance... On rencontre un passionné de plongé qui nous recommande un ami... on file réserver et c'est parti pour de nouvelles découvertes sous marine... On rencontre Mike, un californien fort sympathique, il nous emmène découvrir les poissons du coin... Que du bonheur !! La plongée est très agréable et l'eau très claire nous permet de voir des centaines de petits et gros poissons de toutes les couleurs, de toutes les formes, des hippocampes, des coraux magnifiques, des concombres de mer et plein d'autres trucs qu'on ne connaît pas et dont on ne peut vous dire le nom... bref on s'éclate !!!
    Le week-end on fait la fête à l'américaine avec le groupe... Une «barbecue party» au bord de la piscine !
    On se balade dans les environs en jeepney (Ce sont des jeeps laissées par les américains après la seconde guerre mondiale qui ont été transformées), L'ile de Negros est très verte et animée. Elle possède des plages superbes, c'est l'image que l'on se fait habituellement de l'île paradisiaque : montagneuse, bordée de plages magnifiques et de routes agrémentées de petits villages tous aussi joyeux que nous... Le bonheur est sous les palmiers !!?
    Vous l'avez sans doute compris, on aime les philippines et les philippins, un peuple hyper religieux qui adore fredonner, c'est l'endroit idéal pour se mettre l'esprit en fête... Ils ont si peu et sont si positifs... une vraie leçon de vie ! On devrait envoyer en stage ici tout les râleurs de services et les insatisfaits de notre continent... ça changerai peut être le court des choses, qui sait !!
    On se baigne, on profite du soleil, on joue avec les enfants du coin, on mange, on fait la fête , on prend un coup, de vraies vacances dans nos vacances... On en profite au maximum, on se relaxe avant la phase finale du voyage : le retour !!
    Et pour conclure ce beau voyage on a fait une journée plongée dans la réserve sous marine qui borde l'île d'Apo, un site de plongée classé dans le top 10 mondial !! C'était splendide ! Plusieurs plongées sur tombant et jardin de corail, juste un léger courant. Vu : murène, nudibranches, énormément de balistes bleus, serpent, blue ribbon, lionfish, frogfish et plein d'autres poissons colorés, beaucoup de jolis coraux et de superbes tortues... Plongée sensationnelle... du bonheur à l'état pur !!!
    Ainsi s'achève notre année de tour du monde sur une note magnifique qui nous montre, encore une fois, à quel point la nature est splendide et fragile !
    Notre étape aux philippines restera une période inoubliable de notre Tour du Monde. Elle était remplie de chaleur humaine et de petits et grands bonheurs... un vrai petit bijou !

    A très très bientôt « en live » ! («En direct» pour les non-anglophones !!) ... Dans 3 jours nous foulerons à nouveau le sol français !!! 
    @+
    Bizzz
    Les Aubourglingueurs !!

    On vous laisse apprécier les images

                                                  

    Lire la suite

  • Philippines depuis le 10 février 2010

    Voici nos dernières histoires du bout du monde:
    Après un atterrissage à Cebu le 10 février là où débarqua Magellan en 1521 et deux jours bruyants en ville dans l'île la plus densément peuplée des Philippines (elle compte plus de 2,5 millions d'habitants pour 200 kms sur 40kms)... Nous avons pris le chemin de la plage... Direction le nord pour rejoindre une île plus petite qui s'appelle Malapascua. Elle est située à l'extrémité nord de la grande île de Cebu. On y est arrivé après 4 heures d'autobus et 45 minutes de bateau sur une mer remuante! Pour débarquer sur l'île de Malapascua, il faut sauter du bateau et se mouiller les pieds, il n'y a pas de quai, pas de route non plus, que des chemins de terre à l'ombre des palmiers et des bananiers qui se rendent d'un regroupement de petites huttes à un autre, donc pas de voiture, seulement quelques motos, pas de boutiques de souvenirs, de magasins ou de centre d'information touristique. À «l'hôtel», on se lave à l'eau salée, par contre on a de la chance il y a l'électricité et une petite piscine. À deux pas, on trouve une plage sublime, quelques restaurants et gargotes locales dans le village et des habitations avec parfois l'électricité mais sans l'eau courante juste quelques puits par ci par là. Pour égayer le tout, une vie locale distrayante : Ici, outre un lieu de culte on trouve des assemblées gaies et criardes autour des combats de coqs. Ceux-ci sont l'animation préférée des petits et des grands qui parient à tout va... une autre chose que l'on est certain de retrouver dans tous les villages philippins c'est un karaoké fonctionnant à plein volume, parce que les Philippins on une passion commune, chanter, qu'il fausse ou non, ici tout le monde chante à plein poumon... bon du coup c'est beaucoup moins calme qu'on pourrait croire car tous les soirs ça chante et tout les matins ça cocoricante à tue tête ! Mais l'ambiance est très amusante à vivre et on s'y fait très vite, l'accueil étant adorable, sourires et convivialité étant au rendez vous... nous resterons 5jours en ces lieux entre piscine, balades, plage, snorkeling et petits repas délicieux...

            

    Malapascua et l'archipel de Cebu nous avait montré la beauté des îles philippines et la gentillesse de ses habitants, le nord des Vizayas nous réservaient deux autres belles surprises!

    Après un retour à Cebu pour une nuit, nous nous sommes envolés pour Legaspi, point de départ pour rejoindre la baie de Donsol. Ce nom ne semblera familier qu'aux plongeurs et à ceux qui rêvent de voir... Les requins-baleines ! Oui, la baie de Donsol est un paradis pour ces plus gros requins au monde !! De vrai gros et gentils requins qui peuvent faire jusqu'à 16m de long !! Ils sont totalement inoffensifs et... végétariens !! Ouf ! Ils se nourrissent uniquement de planctons. Les planctons qui rendent l'eau trouble (3-5m de visibilité) se multiplient durant les mois de février à mai, ce qui attire les requins-baleines dans cette baie. Afin de nager avec ces "Butanding" (leur nom en Philippinos) l'office du tourisme affrète des bateaux de 6 touristes, un guide et trois membres d'équipage qui se chargent de repérer les bébêtes. Tout se fait en masque-palmes et tuba (snorkelling) et le nombre de personnes est limité afin de protéger les animaux et ne pas trop les déranger... Pas forcement évident de réglementer cette activité avec le nombre toujours croissant de touristes qui s'intéressent à ces poissons!!!
    Ceci dit, c'était vraiment une expérience incroyable: lorsqu'un requin-baleine est repéré par l'équipage, il faut être prêt à sauter et nager le plus vite possible pour apercevoir ces géants extraordinaires! A cet endroit les requins baleines mesurent entre 8 et 10 mètres, déjà pas mal ! Et carrément fou lorsque l'on ne s'attend pas à voir cette grande bouche plate nous foncer dessus et passer juste... en dessous de nous... Intense ! L'expérience peut être très courte, le requin plonge parfois rapidement vers le fond. Mais, avouons-le, nous avons été gâtés ! Si le premier «Butanding» s'est vite retiré, le suivant nous a fait le plaisir de nager tranquillement et rester à la surface un bon moment ! De même pour le quatrième et le sixième, extrêmement amicaux, qui nous ont laissé les contempler pendant de longues minutes... Il faut cependant avoir un bon coup de palmes pour arriver à les suivre ! Mais le spectacle est époustouflant ! Entre chaque moment intense, il fallait faire de nombreuses rondes en bateau dans la baie avant de repérer une nouvelle ombre, symbole d'un nouveau moment magique pour nous!

    De retour au village après cette magnifique expérience, nous avons décidé de passer sur place, les 3 autres jours qui nous restaient avant notre vol retour. Les gens de la pension étant très accueillant et les enfants du village adorables et curieux de jouer avec les filles... Nous avons donc passé ces quelques jours entres échanges, farniente, couchers de soleil magnifiques, fêtes dans le village pour la fin de semaine (on a même eu droit à l'élection de miss !!) et contemplation du volcan le plus parfait au monde, le Mont Mayon !! Sa forme est idéale, mais il nous a fallu être patient pour le voir jusqu'au sommet, les nuages ayant eu de la peine à se dissiper le premier jour mais dès le deuxième... nous avons été récompensés ! Le sommet du volcan s'est dévoilé à nous avec ses volutes de fumée qui s'échappent à cadence régulière : un panorama idyllique ! Y a pas à dire, la nature c'est vraiment beau !!! Et ici entre paysages splendides et faune impressionnante nous étions aux anges !!

                          

    Après ce séjour idylique, nous sommes rentrès ce soir à Cébu. Dans l'avion, Julie et Lucie se sont fait quelque peu remarquer. Elles ont relevé le défi lancé par les hôtesses et chanté la marseillaise à tous les passagers... une bonne partie de rigolade !!Demain nous poursuivons vers le sud sur la grande île de Negros, pour rejoindre la ville de Dumaguete et ensuite regagner la minuscule île d'Apo... un paradis parait-il !!!
    A la semaine prochaine donc pour le récit de cette dernière aventure de notre tour du monde !!!
    Bizzzzzz à tous
    Les Aubourg du monde !

    Lire la suite

  • Hong Kong du 5 au 9 Février 2010

    Après la chaleur et convivialité de Bangkok, nous avons fait un bon dans la société de consommation, la jungle égocentrique urbaine ! «Welcome to Hong Kong city !» Ouah quel choc... on avait perdu l'habitude ! Dès l'arrivée à l'aéroport on est mis dans l'ambiance, finis les sourires et la serviabilité... Retour à la froideur et à l'indifférence ! L'aéroport de Hong Kong est posé sur l'océan, c'est un aéroport flambant neuf, immense qui nous attend à la descente de l'avion. Et là... oh surprise ! Tout marche comme sur des roulettes : la douane se passe en un éclair (une vingtaine de guichets ouverts en même temps... ça nous change !!) On prend quelques infos pour savoir comment nous rendre en ville, la dame nous dit de prendre un bus qui nous déposera juste devant l'hôtel... On est sceptique mais elle a raison, nous nous laissons guider et ça marche... On prend le bus pour en sortir à Kowloon juste à deux pas de l'hôtel.
    Depuis le 1er juillet 1997, Hong Kong est à nouveau au sein de la Chine communiste avec le statut particulier de région administrative spéciale. HK est en réalité un archipel de 260 îles avec une île principale Hong Kong Island (80 km2) et une péninsule Kowloon (50 km2) Ces confettis de colonies britanniques sont devenus l'un des phares du capitalisme en Asie. Notre hôtel se trouve sur l'épine dorsale de Kowloon : Nathan Road, longue de 4km. C'est là que l'on trouve les boutiques, le bas de l'avenue est d'ailleurs appelé « Golden Mile » en égard au chiffre d'affaires généré chaque jour !! C'est l'avenue qui ne dort jamais... Nous nous prenons nos marques et commençons par y dormir... l'hôtel situé au 6ème étage est parfait, hyper propre, calme et pas cher... (euh pas cher pour Hong Kong car c'est tout de même dix fois le prix de ce qu'on paye d'habitude !!) On se repose et le soir venu on se balade dans le marché de nuit non loin. C'est très différent des marchés Thaï ! Ici c'est l'esprit business qui prime, si tu achètes on s'intéresse à toi sinon va voir ailleurs !! Brrrrrrrrr ! On se trouve un petit resto parmi les dizaines qui se concurrencent sur le marché, ici beaucoup de poissons et fruits de mer au menu. On goûte de grosses crevettes et des huitres chaudes...

    Le lendemain à notre réveil, il pleut et la température a chuté....... Il fait froid !! (Enfin entre 18 et 20° mais pour nous qui nous sommes habitués au 35 à 40° c'est plutôt froid !!) On sort nos chaussures et nos polaires que l'on n'a pas utilisées depuis plusieurs mois !! On part à la découverte des marchés...
    Nous nous dirigeons vers le marché des poissons rouges (gold fish market) où nous nous attardons...on découvre de drôles de poissons multicolores, certains aux têtes plus grosses que leur corps... Nous déjeunons dans un petit resto local ou le monde grouille... on déguste jusqu'a ce que Yanis revienne des toilettes en ayant vu un rat se régaler dans un plat en décongélation près de la cuisine ... Beurk ! On décampe !
    On continu notre balade vers le marché aux fleurs. Là, tous nos sens sont sollicités. De magnifiques orchidées sont suspendues dans les magasins. Un vrai dégradé de couleurs... En ce moment c'est l'euphorie dans le marché car les fêtes du nouvel an chinois approchent et la tradition veut que chacun offre une plante qui doit restée belle jusqu'à l'an prochain pour apporter bonheur et chance à celle ou celui à qui on l'offre !!
    Ensuite, nous poursuivons vers le marché aux oiseaux. Là, de nombreuses cages accueillent des perruches, des perroquets et autres espèces... Les marchands coupent les ailes de grillons et les enveloppent dans un filet avec des bouts de feuilles : ils préparent le festin des oiseaux !
    Après, nous terminons notre balade en traversant un marché de vêtements et d'accessoires et rentrons pour rejoindre le port où chaque jours les immeubles le long de la baie s'illuminent et où un show d'une demi heure à coup de musique et laser anime le tout... On se promène sur l'avenue des stars, au premier rang, les buildings illuminés de Hong Kong island se pavanent... On assiste au spectacle en grelottant... Décidément on à bien du mal à se faire à la fraicheur de Hong Kong !

    Le lendemain, comme il pleut toujours, nous décidons de faire un journée complète d'école... on a de la place et l'hôtel est calme donc tout va bien... au programme français maths, espagnol, histoire géo... En fin d'après midi, comme tout le monde a bien travaillé, nous décidons de faire une sortie cinéma et allons voir Avatar, vraiment un beau film... On fait à nouveau un tour dans la partie commerçante... on n'aime vraiment pas ! Ce n'est qu'une jungle peuplée de grands temples climatisés dédié à la consommation haut de gamme... Entre deux buildings, il faut lever les yeux pour voir le ciel... face à nous, une forêt, puissante et drue, de gratte-ciels étincelants !

    Le jour suivant le soleil est de retour, on décide d'aller voir du côté de l'île d'Hong Kong on se perd parmi tous les lacets de rues qui s'entrecroisent, on découvre les arrogants buildings de verre des banques et des multinationales, derrière, tout aussi élevées, les tours d'habitations (avec des caissons d'air conditionné à chaque étage) s'élancent en rang serré vers le ciel. Le tout est couronné par la silhouette du Victoria Peak, qui domine la ville et la baie du haut de ses 554 mètres. On décide de remettre l'ascension du pic à la fin de soirée, pour profiter de la vue au coucher du soleil... On passe la journée dans un parc d'attraction «ocean park» on découvre des pandas géants, des poissons, des oiseaux, quelques attractions par ci par là et on assiste à un spectacle de dauphins au grand bonheur de Julie !
    Finalement, nous ne pourrons pas voir la vue depuis le victoria peak car le temps s'est couvert et il est dans les nuages... tant pis !
    On prend le ferry pour rejoindre l'autre rive où se trouve notre hôtel, On emprunte la fameuse attraction de la ville et sûrement la moins chère : le ferry qui relie Hong Kong au continent. Elle offre une vue superbe sur la très belle baie pendant une dizaine de minutes accompagnés par l'odeur du mazout, le clapotis des vagues et le bruit ancien du moteur ...

    Voici des images de ces quelques jours :

                                          

    A vrai dire, ce genre de ville, ce n'est pas notre tasse de thé, c'est même le modèle que l'on fuit depuis longtemps... «Hong Kong, Asia's World City », la 2e puissance financière d'Asie, adossée à l'eldorado chinois et capitaliste jusqu'au bout des ongles. Une plaque tournante du commerce international, jadis britannique, chinoise depuis 1997, un rêve d'Occident dans un cadre extrême-oriental. À moins que ce ne soit le contraire !!??
    Nous quittons la ville, heureux de ne pas avoir une trop longue escale dans les parages...
    À nous les Philippines pour de nouvelles aventures avant le retour dans 21 jours... que le temps passe vite !!

    Lire la suite