Créer un site internet

Australie Août-Septembre 2009

AUSTRALIE du 22 au 29 août et du 20 au 23 septembre 2009

Nous avons fait deux brèves haltes en Australie, l'une entre la Nouvelle Zélande et la nouvelle Calédonie : Une semaine à Brisbane...Une deuxième avant d'embarquer pour l'Asie du Sud Est : 3 jours à Sydney...

Première étape Brisbane :

Pour la première fois, depuis longtemps on retrouve une société de consommation... On se croirait en France ! On n'apprécie pas vraiment, mais bon il faut se faire à la réalité !! On retrouve des voies rapides à 4 voies !!! C'est la première depuis 5 mois ! Là aussi, on se croirait en France ! ça nous fait déprimer ... (surtout Yanis et moi !!)

Nous arrivons vers 20 heures a l'aéroport, il fait déjà nuit et nous n‘avons pas de chambre de réservée. Nous aurons quelques difficultés pour trouver en une mais finalement nous nous installerons  dans une auberge de jeunesse un peu excentrée du centre de Brisbane. Nous commençons  par nous reposer car nous accusons le décalage horaire.....et pour nous c'est l'été qui commence fort, il fait au environ de 35 degrés. On apprécie de se remettre en short....cela faisait longtemps ! Pour reprendre le rythme : balades, découverte de la ville sont au programme...

Le centre de Brisbane  est composé de buildings, centres commerciaux et de grands parcs, façon Oxford Street à Londres. Qu'il est agréable de se promener, d'observer et d'écouter les oiseaux multicolores....

Le dimanche, nous le passerons à la mode de Brisbane, le long de la rivière, dans un parc qui ravi les filles (et nous aussi car il fait très chaud !!) : Dans un joli parc, de grands  bassins aquatiques invitent chacun à la baignade, des jeux de jets d'eau rafraichissants, des pelouses ou des plages de sable fin pour pique-niquer et/ou faire la sieste et de délicieuses glaces pour le goûter...que du plaisir !

    

Après un week-end en ville, nous avons choisi l'option nomade routard et avons loué un petit camper van VW pour explorer la côte d'or : le paradis des surfeurs !

Sur la côte, toutes les villes côtières se suivent et se ressemblent... Là, on bascule dans l'univers frime/surf /plage/buildings  de la Gold Coast. Surfers Paradise est un endroit étonnant et décevant ... Un univers de frime et de fric mais heureusement  il y a aussi de très longues plages avec de gros rouleaux, du sable qui crisse entre les pieds, une mer presque turquoise, du sable presque blanc, des petites zones de baignade surveillée par des Lifeguards bien bronzés... Malgré le nom du lieu, pas tellement de surfeur...On y trouve surtout toute une série de buildings très élevés en bord de plage... Pourtant, Surfer Paradise est un haut lieu de surf sur la fameuse Gold Coast, un peu notre Côte d'Azur à nous, en plus bétonnée et tout aussi branchée !! On aperçoit en plus quelques Combis Volkswagen impeccablement retapés avec planches de surf sur le toit, au volant de beaux jeunes hommes bronzés, le plus souvent blonds et décolorés faisant sortir leurs bras tatoués par la fenêtre. Tous les clichés australiens semblent se concentrer dans cette petite station balnéaire.

Il est difficile sur cette côte de trouver des campings gratuits, nous choisissons donc le camping sauvage... Chaque soir nous nous éloignons de la côte pour éviter les patrouilles de police (le camping sauvage est presque interdit partout sur la gold coast...On ruse pour trouver de petites résidences où ils n'ont pas encore apposé de panneaux d'interdiction !!) 

   

WOUAH......Ici enfin nous avons la possibilité de les voir... On ne veut pas les manquer comme les autres fois... (cf. Puerto Madryn en Patagonie et Puerto Lopez en Equateur où nous n'étions pas dans la saison !!)  Une affiche nous indique : rencontre garantie  à 100 %. Alors nous décidons de tenter notre chance et nous organisons notre journée en mer pour voir des... BALEINES... encore un pur moment de bonheur !

Durant l'hiver, les baleines à bosses viennent faire un tour par l'est de l'Australie et la Nouvelle Calédonie pour mettre bas. Les eaux peu profondes et chaudes sont idéales pour les mamans pour se protéger des orques. Durant cette période la baleine ne mange pas, elle vit sur ces réserves, quand au petit baleineau il prend 60kg par jour pour atteindre plus de 20 tonnes pour plus de 15mètres à l'âge adulte!!

Direction donc au large de surfer paradise (à 1h environs). Nous embarquons à bord d'un gros et beau bateau... La première baleine observée vers 10h est un peu timide, nous l'observons de loin et elle montre timidement sa "bosse". Puis une autre plus loin...et une autre encore...on voit de loin des jets d'eau, elles recrachent l'eau par le panache, font le dos rond et repartent vers les profondeurs pour des apnées de 5 minutes environ. Au moins une dizaine de baleines se montrent à nous et là c'est un enchainement de sauts spectaculaires à moins de 30 mètres du bateau !! Dans de grands remous elles  nous montrent leurs queues. Quelques minutes plus tard, une belle pirouette, l'une d'elle nous montre son ventre, claque son dos dans l'eau puis dans un petit "roulé boulé" elle claque son aileron. Le troisième saut reste le plus beau: elle s'est lancée en arrière, à dévoilé tout son corps en nous montrant son ventre blanc... magique ! La beauté du moment nous a laissé bouche bée ! Nous sommes comme des enfants....  Après 2 heures d'observation et de « waouh » nous laissons les baleines tranquilles... Jolie journée, nous gardons dans nos têtes de mémorables images de ces majestueux mammifères !! Très peu de photos par contre... le spectacle est tellement éphémère que nous avons gardé nos yeux pour les observer plutôt que de les attendre derrière l'écran de l'appareil et de louper le spectacle ...

Mais en voici tout de même quelques unes qui illustre bien ce que l'on a vu ! :

   

      

En complément de notre sortie en mer, nous avons eu droit à une réduction assez conséquente pour l'entrée du parc « Sea World » (basse saison oblige !!) Nous décidons donc le lendemain de faire une journée parc d'attraction !!  Je vous laisse deviner qui d'entre nous était le plus excité à l'idée d'aller à «Sea World » un grand parc d'attraction sur les animaux marins ?  Julie bien sûr !!  Pour être sûr d'arriver à la première heure, nous posons notre campement directement sur un parking non loin l'entrée mais hélas, nous nous faisons déloger par le gars de la sécurité au moment de mettre les enfants au lit et finissons sur un parking dans un petit lotissement...c'est le hasard qui guide nos choix pour chaque nouveau campement. Et ce soir là nous avons été bien inspirés encore une fois et ne sommes pas déçus...Au levé du jour nous nous rendons compte que nous sommes près d'un ensemble de lacs d'eau douces séparés de la mer par une étroite bande de terre....Pour bien commencer la journée, nous prenons le petit déjeuner face au lac, nous sommes les seuls à profiter de la tranquillité de l'endroit, dans un petit lotissement de banlieue tranquille, seul quelques joggeurs étonnés de nous voir là partage de temps à autre ce décor...Après ce moments de bonheur, on prend la route, on arrive en avance devant le parc...Le parc ouvre ses portes et c'est le rush, heureusement on a évité le week-end. On met les basquets et les chapeaux et roule ma poule, on part à la découverte du parc !  On  en ressort épuisé, les filles sont ravies ! Julie repart avec sa photo souvenir avec un Dauphin, elle est aux anges ! Nous aussi d'ailleurs. Quel plaisir de découvrir ses animaux marins. Pouvoir toucher des étoiles de mer, caresser des raies et parler aux poissons...quelle joie ! Le parc de Sea Word est en fait une fondation et il œuvre pour la protection des animaux. Nous visionnerons un film relatant des différentes actions de l'association...un petit rappel sur la protection de la nature et le respect d'un équilibre  précaire... oui la mer aussi, il faut en prendre soins !!

Quel monde merveilleux...nous restons sans voix devant les énormes raies, les immenses requins, les multitudes de poisons de couleurs, plus bizarres les uns que les autres....on rencontre aussi des ours polaires : de vraies peluches...enfin presque ! Ils viennent du Canada, nous avons la possibilité de les observer jouer dans une aire réfrigérée qui leur est spécialement réservée car le parc veut nous faire prendre conscience, que par nos gestes de tous les jours nous pouvons aussi contribuer à sauver ces animaux en voie de disparitions... Que le réchauffement de la planète ce n'est pas du blabla et que si chacun  y mets du sien on améliore les choses !!
 

 

Nous avons fait également un parc à l'ouest de Brisbane pour découvrir les animaux australiens... nous sommes partis à la rencontre des Koalas, des Kangourous, des Wallabies, des Émeus, des Dingos et  plein d'autres spécimens australiens...une journée bien remplie à la découverte de tant d'animaux... ce fût très chouette, les filles ne risquent pas de l'oublier de si tôt... Lucie c'est  même découvert une passion pour les koalas !!

    

  

Deuxième étape Sydney :

Retour dans la ville de nos amours ... 13 ans après notre voyage de noces nous revoici dans la ville australienne... de nouveau, nous tombons sous le charme de Sydney, à nos yeux une des villes les plus captivante d'Australie... Nous nous installons dans une auberge de jeunesse dans le quartier de Glebe, un endroit chouette et animé...en plus c'est calme la nuit et le matin on a l'impression d'être dans une volière, tant les oiseaux chantent... ici c'est le printemps et le temps est idéal, ni trop chaud ni trop froid.

La baie de Sydney passe pour être la plus belle du monde et nous sommes ses plus fervents admirateurs. ...comme tous bons touristes qui se respectent, nous faisons la promenade sur les quais.  Nous profitons d'une vue à 180 degrés sur la baie, des centaines de petits bateaux à voile blanche sillonnent la baie en tous sens, croisant des bateaux taxis ou de gros ferries débonnaires.

 

Bien sûr, tout le monde connaît (du moins de vue) l'opéra, ce gros coquillage blanc à l'architecture moderne situé à l'extrémité d'un promontoire rocheux au milieu de la baie mais tout le monde ne connaît peut-être pas l'histoire mouvementée de sa construction.

C'est un architecte Danois, Jorn Utzon qui gagne le concours international car il se distingue des autres concurrents en proposant un opéra composé de deux parties faisant toutes deux face à la baie alors que tous les autres architectes dessinent des bâtiments occupant toute la longueur du promontoire. Les travaux commencent en 1959 avec une compagnie anglaise d'ingénierie qui est imposée à Utzon. En 1966, soit 7 ans plus tard, après d'âpres querelles, de longs retards, des dépassements de budget, de stupides batailles politiques et des changements de gouvernement, l'architecte Utzon se retire du projet, remballe ses plans, ses maquettes, ses idées et rentre chez lui au Danemark, plantant là les politiciens tout en espérant secrètement que ces derniers le rappellent en le suppliant...Fierté mal placée de l'un ou manque de souplesse des autres, en tout cas Utzon ne finira jamais son opéra. Heureusement, tout l'extérieur du bâtiment est terminé mais les coquilles sont vides, toute la construction intérieure reste à faire. C'est un consortium d'architectes australiens à qui incombe de terminer le projet...  Le bâtiment est exceptionnel, ses formes sont élégantes et pures. Sa couleur blanche, composée de plus d'un million de tuiles en céramique blanche soulignées de crème, fait ressortir le bâtiment dans la baie sombre et rappelle les centaines de petites voiles blanches des bateaux. De simples carreaux de salle de bain comme disent certains, mais quelle réussite !

 Pour l'intérieur, c'est une autre histoire. Ici rien d'exceptionnel, que de l'ordinaire et du bois. Pas la peine de se fendre d'une visite guidée. On est déçu... Heureusement, c'est de l'extérieur dont on en profite le plus : les docks de Circular Quai sont agréables bien que bondés, l'immense jardin botanique est une invitation au repos et au calme où des panneaux vous invitent à marcher, rouler, pique-niquer sur les pelouses qui sont, comme partout en Australie d'ailleurs, exemptes de la moindre crotte de chien.... Qu'est ce que ça serait chouette si on pouvait en faire de même dans les parcs en France !!

 

Nous peaufinons notre découverte de Sydney par plusieurs ballades dans la baie entre pause glace, shopping... et école pour les filles...eh oui maintenant que nous avons récupéré les cours du CNED, les filles on fait leur rentrée des classes ! Un peu en retard certes mais bon de 15 jours seulement !! (Et hop 12kg de bouquins en plus ! Heureusement que l'on avait vidé la valise !!)

Nous rencontrons également Jaz qui nous fait visiter la ville, nous emmène en haut de son immeuble pour profiter de la vue à couper le souffle ! (un des plus haut immeuble résidentiel de la ville : 35 étages). Et pour conclure notre rencontre, elle nous emmène à la piscine olympique en plein centre, pour le plus grand bonheur des filles !!

 

en résumé de ce petit chapitre australien :

On a parcouru environs 700 kms en camping car.

On a vu des kangourous, des koalas, des émeus et des baleines...

On a rencontré de très beaux oiseaux de toutes les couleurs en bord de route et dans les parcs,  notamment des perroquets.

Nous avons adoré revoir Sydney, la belle !

Et les australiens nous semblent toujours aussi relax et accueillants !

Nous quittons donc ce grand pays pleins de belles images et de beaux souvenirs en tête !!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×