Copacabana, 19 et 20 juillet 2009

Arrivée en Bolivie par Copacabana...

Après Puno, nous passons du côté Bolivien du Lac Titicaca... Nous arrivons tôt le matin a Copacabana après avoir passé tant bien que mal la frontière (pas très organisé tout ça...un, deux puis trois bureau et à chaque fois un formulaire à remplir ! Mais dans l'ensemble une frontière assez facile à franchir...) 

   

Copacabana (non...pas la fameuse plage du Brésil mais une ville au bord du lac Titicaca) est une petite ville très touristique où semble avoir échoué quelques « babas » des temps modernes !?

Après avoir posé nos sacs dans un hôtel sans prétention, notre première balade dans la ville passe par la cathédrale blanche de style mauresque. Elle fut édifiée en 1550 et reconstruite entre 1610 et 1651. Elle héberge la fameuse sculpture de la Virgen Morena (Vierge noire) taillée en 1580 et vénérée dans tout le continent sud-américain, cette icône est un emblèmes du métissage religieux entre l'Occident chrétien et les croyances des Andes...Les fidèles viennent à Copacabana pour faire bénir toutes sortes d'objets mais surtout leurs voitures, décorées de guirlandes de fleurs et de rubans colorés pour l'occasion. Deux fois par jour, à 10h et 14 h, un prêtre bénit les véhicules à moteur en les aspergeant d'eau bénite ! Toute la famille est présente, dans son plus bel habit, afin d'assister à cette cérémonie religieuse. Cette célébration n'est pas gratuite, le prêtre contrôle le ticket juste avant la bénédiction : imaginez un prêtre en France, déchirer un ticket juste avant de prononcer le baptême d'un enfant !??

De la cathédrale une étroite rue « à touristes » remplie d'hôtels, de restaurants, de bars et de boutiques à souvenirs, nous emmène au bord du lac...Sur la plage, l'ambiance est très estivale, surtout en cette fin de semaine, où les locaux viennent pique-niquer et jouer au baby foot installés sur la digue. De nombreux pédalos de différentes formes occupent les premiers rangs sur le sable et colorent le décor...

   

Le lendemain, direction l'Isla del Sol, l'île du Soleil, c'est la plus grande île du lac Titicaca. A l'époque des Inca, cette île était un sanctuaire où ils vénéraient Inti, le Dieu Soleil. D'après les anciennes légendes, c'est ici qu'est né le Soleil et qu'est apparu le premier empereur Inca.

Après 2 heures de bateau, nous arrivons sur l'île pour découvrir les ruines de Chicana dans un environnement ensoleillé et minéral. On oublie que nous sommes à 3800 m d'altitude et un parfum de méditerranée se dégage de cette île. Ensuite, nous visitons rapidement les sites du sud de l'île : l'escalier Inca et les ruines de Pilko Kaina...

L'Isla del Sol est une île d'environ dix kilomètres de long sur cinq de large. Elle possède un relief accidenté avec une multitude de terrasses aménagées pour l'agriculture par les anciens amérindiens. La plus grande partie de l'île est peuplée d'Indien d'origine Quechua et Aymara. Le village principal, Yumani, est situé au sud de l'île. On y trouve de nombreux petits hôtels basiques et restaurants répartis sur le flanc de la montagne. Il s'agit d'un village en pente où l'eau est acheminée par des ânes qui portent des bidons remplis d'eau du lac.

 

copacabana

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site