Créer un site internet

Brésil -Mars 2009

18 mars les chutes D'Igaçu coté Brésil

Le Brésil, pays de la samba, de la démesure, creuset des peuples et des cultures... Pays mythique de l'Eldorado des Conquistadors, qui attire les Européens depuis l'an 1500...

Nous nous sommes à Foz de Iguaçu pour voir les fameuses chutes... Alors allons y !
Iguaçu, du côté brésilienA la frontière entre le Brésil, l'Argentine et le Paraguay, les chutes d'Iguaçu, las «cataratas» sont souvent vues comme les plus belles du monde. Ce sont en tous cas les plus larges, puisqu'elles s'étalent en arc de cercle sur un front de 2,7 km et presque les plus hautes: sur 275 chutes, 19 sont de grandes chutes (de 40 à 82 m de hauteur).

Aujourd'hui, nous visitons le côté brésilien du parc, dans l'Etat du Paraná. Les Brésiliens disent de ces chutes: «si la plus grande partie se situe en Argentine, c'est du Brésil qu'on les voit le mieux... » Hé bien, c'est ce qu'on va voir !
L'arrivée au Parc est superbe. Un Bus nous emmène à différent endroit du parc. Sur les conseils de Luis de l'auberge de jeunesse nous commençons notre visite au 2eme arrêt : Le Macucco. Là  un petit train «éléctrique» nous entraîne, sur 2,5 km, à une vitesse maximale de 20 km/h, au cœur d'une forêt sub-tropicale, notre guide nous explique quelques détails sur la flore. Les palmiers, le Timbauva qui fournis de la saponaire... etc.  

Mais bientôt la tension va monter: nous allons aller, sur la rivière, à la rencontre de l’eau dans un puissant bateau à moteurNotre capitaine est facétieux: en nous voyant sous nos gilets de sauvetage, il nous demande si nous voulons la «version mouillée» ou la «version trempée». Devant nos airs enthousiastes, en sautant quelques rapides, il nous approche au plus près des chutes, n’hésitant pas à nous jeter sous quelques murs d’eau!
Le long des berges, papillons, hérons et toucans nous regardent hurler de joie comme au manège…

  

Le bruit est déjà assourdissant, mais que dire lorsque nous débouchons face à l'eau: Le fleuve Iguaçu, après avoir parcouru 980 km depuis sa source et 23 km avant sa rencontre avec le Parana, nous offre un spectacle à couper le souffle. «Iguaçu», en langue indienne (prononcer «eu'guaçu ») signifie «grande eau»... elle est bien là, la grande eau!
 
A la descente du bateau, après nous être séchés, nous revenons en cheminant par la forêt

Nous suivons un sentier en forêt qui longe la ligne de crête. Une surprise nous y attend: pendant la première partie du trajet, nous sommes accompagnés par de sympathiques bestioles.

Ce sont des coatis, (Nasua narica), des mammifères qui ressemblent au raton laveur, avec un corps plus mince, une queue plus longue et un museau allongé et souple qui, théoriquement, sert à fouiller le sol à la recherche d'insectes et de petits animaux. 

Mais ne nous détournons pas des chutes: étagées, elles se jettent les unes dans les autres, tantôt en minces filets perçant au travers de la végétation touffue, tantôt en larges et hautes cascades. Nous arrivons sur un balcon époustouflant, qui surmonte le «salto Santa Maria».

De là, nous avons une vue étonnante sur la «Gorge du Diable», qui nous fait face en Argentine, haute de 82 m de hauteur sur 700 m de large...

Le bruit nous entoure, ainsi qu'un nuage de brume chaude qui monte de l'eau... Des passerelles, à l'air bien frêle, ancrées dans le rocher, s'avancent au-dessus de la rivière en furie. Par moments, on a l'impression de survoler l'eau qui gronde sous nos pieds : vertigineux spectacle... Nous sommes éclaboussés, entraînés, submergés, ravis...

  

Le spectacle et les impressions se télescopent...

Igaçu- Brésil

Un passage par un magasin de souvenirs judicieusement posé là, nous permet de reprendre haleine et un peu de fraicheur grace à la clim., puis un ascenseur accroché au rocher nous ramène au sommet.

Là, nous reprenons le Bus puis le car local et nous revenons à l'auberge de jeunesse à Foz de Iguaçu pour une plongeon dans la piscine, la tête bourdonnante et les yeux pleins du merveilleux spectacle offert par la nature...

Mais d'ici quelques jours, une randonnée côté argentin nous attend : que verrons-nous ?

 

17 mars : premiers jours au Brésil !

Salut à tous !
nous sommes bien arrivés sous les 38° d'Iguaçu (d'après les gens du coin on a de la chance, il fait moins chaud aujourd'hui... d'habitude ça monte jusqu'a 47°...rien que ça! Même pas peur !!!)
Le voyage s'est bien passé, coincé entre deux sièges pour 11h de sommeil en pointillé...l'aventure quoi! Mais le plus terrible fut le transfert de l'aéroport jusqu'a l'auberge de jeunesse dans le Bus local en pleine heure de pointe avec nos 80 kg de bagages par une chaleur de plomb...Terrible!!! Enfin après l'effort le réconfort à peine arrivés un petit plouf dans la piscine et une petite bière à l'ombre nous a réconcilié ...trop cool la vie en vacances !
Aujourd'hui petit déj en terrasse et baignade pour commencer le programme de la journée ensuite recopie des devoirs du cned pour les filles supervisé par Yanis et mail et textes site pour moi. Cet après midi la sieste et la piscine nous irons peut être faire un tour jusqu'aux chutes...enfin aujourd'hui peut être ou alors demain...etc (comme dans la chanson nous irons au grés du soleil et des envies...)
On vous fait de gros bisous
@+
les aubourgdumondiste !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×