philippines

  • Philippines depuis le 10 février 2010

    Voici nos dernières histoires du bout du monde:
    Après un atterrissage à Cebu le 10 février là où débarqua Magellan en 1521 et deux jours bruyants en ville dans l'île la plus densément peuplée des Philippines (elle compte plus de 2,5 millions d'habitants pour 200 kms sur 40kms)... Nous avons pris le chemin de la plage... Direction le nord pour rejoindre une île plus petite qui s'appelle Malapascua. Elle est située à l'extrémité nord de la grande île de Cebu. On y est arrivé après 4 heures d'autobus et 45 minutes de bateau sur une mer remuante! Pour débarquer sur l'île de Malapascua, il faut sauter du bateau et se mouiller les pieds, il n'y a pas de quai, pas de route non plus, que des chemins de terre à l'ombre des palmiers et des bananiers qui se rendent d'un regroupement de petites huttes à un autre, donc pas de voiture, seulement quelques motos, pas de boutiques de souvenirs, de magasins ou de centre d'information touristique. À «l'hôtel», on se lave à l'eau salée, par contre on a de la chance il y a l'électricité et une petite piscine. À deux pas, on trouve une plage sublime, quelques restaurants et gargotes locales dans le village et des habitations avec parfois l'électricité mais sans l'eau courante juste quelques puits par ci par là. Pour égayer le tout, une vie locale distrayante : Ici, outre un lieu de culte on trouve des assemblées gaies et criardes autour des combats de coqs. Ceux-ci sont l'animation préférée des petits et des grands qui parient à tout va... une autre chose que l'on est certain de retrouver dans tous les villages philippins c'est un karaoké fonctionnant à plein volume, parce que les Philippins on une passion commune, chanter, qu'il fausse ou non, ici tout le monde chante à plein poumon... bon du coup c'est beaucoup moins calme qu'on pourrait croire car tous les soirs ça chante et tout les matins ça cocoricante à tue tête ! Mais l'ambiance est très amusante à vivre et on s'y fait très vite, l'accueil étant adorable, sourires et convivialité étant au rendez vous... nous resterons 5jours en ces lieux entre piscine, balades, plage, snorkeling et petits repas délicieux...

            

    Malapascua et l'archipel de Cebu nous avait montré la beauté des îles philippines et la gentillesse de ses habitants, le nord des Vizayas nous réservaient deux autres belles surprises!

    Après un retour à Cebu pour une nuit, nous nous sommes envolés pour Legaspi, point de départ pour rejoindre la baie de Donsol. Ce nom ne semblera familier qu'aux plongeurs et à ceux qui rêvent de voir... Les requins-baleines ! Oui, la baie de Donsol est un paradis pour ces plus gros requins au monde !! De vrai gros et gentils requins qui peuvent faire jusqu'à 16m de long !! Ils sont totalement inoffensifs et... végétariens !! Ouf ! Ils se nourrissent uniquement de planctons. Les planctons qui rendent l'eau trouble (3-5m de visibilité) se multiplient durant les mois de février à mai, ce qui attire les requins-baleines dans cette baie. Afin de nager avec ces "Butanding" (leur nom en Philippinos) l'office du tourisme affrète des bateaux de 6 touristes, un guide et trois membres d'équipage qui se chargent de repérer les bébêtes. Tout se fait en masque-palmes et tuba (snorkelling) et le nombre de personnes est limité afin de protéger les animaux et ne pas trop les déranger... Pas forcement évident de réglementer cette activité avec le nombre toujours croissant de touristes qui s'intéressent à ces poissons!!!
    Ceci dit, c'était vraiment une expérience incroyable: lorsqu'un requin-baleine est repéré par l'équipage, il faut être prêt à sauter et nager le plus vite possible pour apercevoir ces géants extraordinaires! A cet endroit les requins baleines mesurent entre 8 et 10 mètres, déjà pas mal ! Et carrément fou lorsque l'on ne s'attend pas à voir cette grande bouche plate nous foncer dessus et passer juste... en dessous de nous... Intense ! L'expérience peut être très courte, le requin plonge parfois rapidement vers le fond. Mais, avouons-le, nous avons été gâtés ! Si le premier «Butanding» s'est vite retiré, le suivant nous a fait le plaisir de nager tranquillement et rester à la surface un bon moment ! De même pour le quatrième et le sixième, extrêmement amicaux, qui nous ont laissé les contempler pendant de longues minutes... Il faut cependant avoir un bon coup de palmes pour arriver à les suivre ! Mais le spectacle est époustouflant ! Entre chaque moment intense, il fallait faire de nombreuses rondes en bateau dans la baie avant de repérer une nouvelle ombre, symbole d'un nouveau moment magique pour nous!

    De retour au village après cette magnifique expérience, nous avons décidé de passer sur place, les 3 autres jours qui nous restaient avant notre vol retour. Les gens de la pension étant très accueillant et les enfants du village adorables et curieux de jouer avec les filles... Nous avons donc passé ces quelques jours entres échanges, farniente, couchers de soleil magnifiques, fêtes dans le village pour la fin de semaine (on a même eu droit à l'élection de miss !!) et contemplation du volcan le plus parfait au monde, le Mont Mayon !! Sa forme est idéale, mais il nous a fallu être patient pour le voir jusqu'au sommet, les nuages ayant eu de la peine à se dissiper le premier jour mais dès le deuxième... nous avons été récompensés ! Le sommet du volcan s'est dévoilé à nous avec ses volutes de fumée qui s'échappent à cadence régulière : un panorama idyllique ! Y a pas à dire, la nature c'est vraiment beau !!! Et ici entre paysages splendides et faune impressionnante nous étions aux anges !!

                          

    Après ce séjour idylique, nous sommes rentrès ce soir à Cébu. Dans l'avion, Julie et Lucie se sont fait quelque peu remarquer. Elles ont relevé le défi lancé par les hôtesses et chanté la marseillaise à tous les passagers... une bonne partie de rigolade !!Demain nous poursuivons vers le sud sur la grande île de Negros, pour rejoindre la ville de Dumaguete et ensuite regagner la minuscule île d'Apo... un paradis parait-il !!!
    A la semaine prochaine donc pour le récit de cette dernière aventure de notre tour du monde !!!
    Bizzzzzz à tous
    Les Aubourg du monde !